LE MÉTIER ÉDUCATEUR SPORTIF DES MÉTIERS DE LA FORME

Le titulaire du BPJEPS AF option A (Forme en cours collectif) et B (Haltères, Musculation et Forme sur plateau) est un animateur spécialiste dans le secteur de la mise en forme, et de l’entretien physique dans un objectif de santé et de bien-être. En tant que professionnel des activités de la forme et de la force, il prodigue des conseils sur la pratique de la musculation, sur le bien-être et l’hygiène de vie, propose et dispense des activités physiques et sportives sous forme de cours collectifs en suivant les objectifs, le profil, l’âge du client.

Les missions d’un éducateur sportif des métiers de la forme

Il peut être informatif, préventif ou éducatif. Dans tous les cas, l’aspect psychosociologique de son métier joue un rôle important.
Son rôle est avant tout pédagogique : pour les adultes qui pratiquent une activité physique en tant que loisir, mais qui veulent le faire dans les règles de l’art, il doit trouver des moyens ludiques de transmettre les techniques, sans qu’elles paraissent rébarbatives. Il s’occupe aussi d’animer des cours collectifs en groupant les pratiquants par niveau.
L’éducateur sportif des métiers de la forme doit particulièrement soigner son relationnel car sa fonction est également commerciale. Pour fidéliser une clientèle souvent exigeante, il doit se montrer aimable, réceptif, et accepter des horaires fluctuants : des soirées marathon suivies de journées inactives…

Compétences et qualités nécessaires pour devenir un éducateur sportif

Pour être éducateur sportif, il faut évidemment être en très bonne condition physique et avoir un excellent niveau technique dans les disciplines qu’on exerce. L’éducateur sportif doit également être psychologiquement résistant pour affronter toutes sortes de situations.

La nature de son métier lui demande d’être pédagogue. Le but est bien de transmettre des techniques et un savoir. Il est donc indispensable d’être patient et calme pour que l’enseignement se fasse dans les meilleures conditions.

Aussi l’éducateur sportif doit être diplomate et doit avoir le sens du relationnel pour instaurer une bonne ambiance au sein d’un groupe, régler les conflits…

Dans le cas où il exerce à son propre compte il doit également avoir des compétences de gestionnaire et doit se montrer innovant et créatif pour attirer une clientèle.

Quelle(s) formation(s) suivre pour devenir éducateur sportif ?

Pour devenir éducateur sportif, il est possible d’obtenir :

un BPJEPS (brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport),

  • un DEJEPS (Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) perfectionnement sportif,
  • un DESJEPS (Diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) spécialité performance sportive,
  • une Licence STAPS.
    Où travaille l’éducateur sportif des métiers de la forme ?

    L’éducateur sportif peut travailler à son propre compte, au sein d’un club sportif, ou pour une collectivité territoriale.

Un éducateur sportif peut évoluer vers des fonctions de gestion et d’encadrement de haut niveau.
Il peut aussi passer un DEJEPS (diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport) et un DESJEPS (diplôme d’État supérieur) pour devenir directeur de projet, de structure ou directeur sportif dans une grande association sportive.

Évolution professionnelle de l’éducateur sportif des métiers de la forme

L’éducateur sportif doit penser très tôt à la suite de sa carrière car son métier est « usant ». Il devient souvent directeur technique d’un club, ou accède à la fonction d’entraîneur, ou de dirigeant d’une fédération, sous réserve d’avoir réussi le 3ème degré du brevet d’éducateur sportif.

Combien gagne un éducateur sportif des métiers de la forme ?

Le salaire d’un éducateur sportif varie selon le diplôme, la discipline enseignée, et la renommée des clubs. Environ 1 425 € brut par mois (Smic) pour un éducateur sportif débutant (BPJEPS). Dans une salle de sport privée, un éducateur sportif confirmé peut gagner jusqu’à 1700 € brut par mois, voire plus.
Lorsqu’il devient formateur il peut gagner de 2000 à plus de 7000€ net par mois.


Source : Studyrama le 22/03/2018

Partenaire exclusif

«FITNESS PARK»
91 Avenue du 8 mai 1945
86000 POITIERS

EMFB © 2020. All rights reserved.